Les expressions verbales figées à l’épreuve de la traduction : Italo Calvino traducteur des Fleurs bleues de Raymond Queneau

  • Mirella Piacentini Università Di Padova
Parole chiave: Les Fleurs bleues, phraséotraduction, expressions verbales figées, Queneau (Raymond), Calvino (Italo)

Abstract

L’analyse vise à étudier les choix que Calvino opère dans la traduction des expressions verbales figées qui émaillent Les Fleurs bleues de Raymond Queneau. Après avoir rapidement esquissé le parcours qui amène Calvino à relever le défi de la traduction des Fleurs bleues, nous étudions les stratégies et les techniques qu’il adopte pour restituer en traduction les expressions verbales figées. Notre analyse nous permet d’apprécier les effets que ces choix phraséologiques ponctuels produisent sur le transfert qui s’opère dans le passage des Fleurs bleues à I fiori blu. L’analyse soulève également la question complexe de la recréation traductionnelle, d’autant plus cruciale dans le cas qui nous occupe qu’à la richesse et à l’exubérance de la voix auctoriale quenellienne se superpose celle, tout aussi riche, étonnante et protéiforme, de Calvino.

Downloads

I dati di download non sono ancora disponibili

Biografia autore

Mirella Piacentini, Università Di Padova

Mirella Piacentini est traductrice et chercheuse en Langue, Linguistique et Traduction Françaises à l’Université de Padoue. Pour sa traduction du roman d’Hélène Vignal, Trop de chance (2007) (Troppa Fortuna, Camelopardus, 2011), elle reçoit en 2012 le prix IBBY comme “Meilleur traducteur” pour l’Italie. Elle est membre du Centre de documentation et de recherche pour la didactique de la langue française dans l’université italienne (Do.Ri.f) ; de la Société Universitaire pour les Études de Langue et Littérature Françaises (SUSLLF) et de la Société Française de Traductologie (SoFT) et collabore avec le CETL (Centre Européen de Traduction Littéraire).

Riferimenti bibliografici

AMRANI, Sarah (2005), “Les Fleurs Bleues, I Fiori blu : Queneau ‘traduit’ par Calvino”, Chroniques italiennes, 75/76, 13-26.

CALVINO, Italo (1981), “Introduzione”, in Queneau Raymond, Segni, cifre e lettere, Torino, Einaudi.CALVINO, Italo (2000), Lettere 1940-1985, Milano, Mondadori.

CALVINO, Italo (2002), “Tradurre è il vero modo di leggere un testo”, in Calvino, Italo, Mondo scritto e mondo non scritto, Milano, Mondadori, 84-91.

CALVINO, Italo (2007a), “Furti ad arte (conversazioni con Tullio Pericoli)”, in Calvino, Italo (a cura di Mario Barenghi), Saggi 1945-1985, vol. 2, Milano, Mondadori, 1801-1815.

CALVINO, Italo (2007b), “Sul tradurre”, in Calvino, Italo (a cura di Mario Barenghi), Saggi 1945-1985, vol. 2, Milano, Mondadori, 1776-1786.

CALVINO, Italo (201725), “Nota del traduttore”, in Queneau, Raymond, I fiori blu, Torino, Einaudi, 265-274.

CHIAPPORI, Alessandra (2017), “Raymond Queneau : exercices de traduction”, Signata 7, http://journals.openedition.org/signata/1187 (consulté le 9.12.2019).

CHOLLET, Isabelle / ROBERT, Jean-Michel (2008), Les Expressions idiomatiques, Paris, Clé International.

FEDERICI, Marco Federico (2007), “Italo Calvino comincia a tradurre Raymond Queneau: la traduzione creativa di un incipit”, The Italianist, 27, 1, 80-98.

GONZÁLES-REY, Maria Isabel (2002), La Phraséologie du français, Toulouse, Presses universitaires du Mirail.

GONZÁLES-REY, Maria Isabel (2015), “Fraseologización e idiomatización en traducción literaria”, in Sevilla Muñoz, Manuel (éd.), Enfoques actuales para la traducción fraseológica y paremiológica: ámbitos, recursos y modalidades, Instituto Cervantes, 143-160.

GROSS, Maurice (1982), “Une classification des phrases ‘figées’ du français”, Revue Québecoise de Linguistique, 11, 2, 151-185.

GROSS, Maurice (1985), “Sur les déterminants dans les expressions figées”, Langages, 79, 89-117.

GROSS, Maurice (1988), “Les limites de la phrase figée”, Langages, 90, 7-22.

KLEIN, Jean / LAMIROY, Béatrice (2016), “Le figement. Unité et diversité. Collocations, expressions figées, phrases situationnelles, proverbes”, L’information grammaticale, 148, 15-20.

KRISTEVA, Irène (2015), “La réinvention calvinienne de l’humour dans Les Fleurs bleuesde Raymond Queneau”, Traduire,232, http://traduire.revues.org/696 (consulté le 9.12.2019).

LAMIROY, Béatrice, éd. (2009), Les Expressions verbales figées de la francophonie, Paris, Ophrys.

LAMIROY, Béatrice (2016), “For a typology of phraseological expressions: how to tell an idiom from a collocation?”, in Orlandi, Adriana / Giacomini, Laura (éds.), Defining collocation for lexicographic purposes. From linguistic theory to lexicographic practice, Bern, Peter Lang, 1-18.

LAMIROY Béatrice (sous presse), “Les expressions verbales figées”, in Abeillé, Anne / Godard, Danièle (éds.), Grammaire de référence du français, Arles, Actes Sud, https://www.researchgate.net/publication/337161426_LES_EXPRESSIONS_VERBALES_FIGEES (consulté le 8.12.2019).

LAMIROY, Béatrice / LECLÈRE, Christian / KLEIN, Jean R. / LABELLE, Jacques (2003), “Les expressions verbales figées dans quatre variétés de français : le projet BFQS”, Cahiers de Lexicologie, 83, 2, 153-172.

MANGANO, Daniel (2007), “Quand Calvino traduisait Queneau : le parfum des fleurs bleues passe-t-il les Alpes ?”, Équivalences, 34, 1-2, 59-80.

MENGALDO, Pier Vincenzo (1989), “Aspetti della lingua di Calvino”, in Folena, Gianfranco (éd.), Tre narratori. Calvino, Primo Levi, Parise, Padova, Liviana, 9-55.

QUENEAU, Raymond (1965), Les Fleurs Bleues, Paris, Gallimard.

QUENEAU, Raymond (201725) I Fiori blu, Torino, Einaudi.

SVENSSON, Maria (2004), Critères de figement : L’identification des expressions figées en français contemporain, Umeå, Umeå universitet.

TADDEI, Silvia (1994), “Italo Calvino traduttore: I fiori blu”, in Clerici, Luca / Falcetto, Bruno (éds.), Calvino & l’editoria, Milano, Marcos y Marcos, 95-119.

TESIO, Giovanni, éd. (1991), Italo Calvino. I libri degli altri. Lettere 1947-1981, Torino, Einaudi.

Pubblicato
2019-12-14