Le défigement à l’oral. À la recherche de défigements dans le corpus Discours sur la ville

  • Maria Helena Svensson Université D'Umeå
Parole chiave: figement, défigement, jeux de mots, langue parlée

Abstract

Une manière possible de rendre compte des caractéristiques du figement est d’étudier sa contrepartie théorique ; le défigement. Nombreux sont les chercheurs qui décrivent les bénéfices de cette méthode. À ce propos, on peut citer Mejri (2009: 162), selon qui « le défigement n’est en fin de compte qu’une des caractéristiques du figement ». Le défigement signale ainsi la présence d’un figement préalable, tout en ayant une fonction propre. Cette fonction peut se manifester sous forme de jeux de mots. Aussi de nombreuses études ont-elles montré l’utilisation fréquente de défigements dans des contextes ludiques, publicités (Grunig, 1990), titres de presse (Sullet-Nylander, 1998; Jaki, 2014) ou jeux de mots dans des textes littéraires (Ben Amor, 2007). Cette étude veut rendre compte de la présence de défigements utilisés et de leur interprétation dans les conversations du corpus oral Discours sur la ville. (Branca-Rosoff, Fleury, Lefeuvre, Pires, 2012).

Downloads

I dati di download non sono ancora disponibili

Biografia autore

Maria Helena Svensson, Université D'Umeå

Maria Helena Svensson (docteur ès lettres en 2004) enseigne le français à l’Université d’Umeå, Suède. Ses travaux de recherche portent sur la phraséologie et sur d’autres domaines proches. Ainsi, elle s’intéresse au sens figuré et à l’ambiguïté, phénomènes linguistiques qui lui ont fait découvrir également la complexité des jeux de mots et de l’humour et leurs expressions linguistiques.

Riferimenti bibliografici

BEAUVOIR, SIMONE de (1949), Le deuxième sexe, Paris,Gallimard.

BEN AMOR BEN HAMIDA, Thouraya (2007), Les Jeux de mots chez Raymond Queneau,Faculté des lettres et des sciences humaines et sociales de Sousse.

BEN AMOR BEN HAMIDA, Thouraya (2008), “Défigement et traduction intralinguale et interlinguale”, Méta: journal des traducteurs, 53, 2, 443-455.

BRANCA-ROSOFF, Sonia (2016),“L’expression entre guillemets. Un marqueur de modalisation à la mode”, Journal of French Language Studies,26, 97-112.

FIALA, Pierre / HABERT, Benoît (1989), “La langue de bois en éclat: les défigements dans les titres de presse quotidienne française”, Mots, 21, 83-99.

GRUNIG, Blanche (1990), Les Mots de la publicité : l’architecture du slogan, Paris, Presses du CNRS.

HASSLER, Gerda / HÜMMER, Christiane (2005), “Figement et défigement polylexical: l’effet des modifications dans les locutions figées”, Linx.Revue des linguistes de l’université Paris X Nanterre, 53,103-119, http://linx.revues.org/266(consulté le 1 décembre 2019).

JAKI, Sylvia (2014), Phraseological Substitutions in Newspaper Headlines: « More than meats the eye », Amsterdam, Benjamins.

KLEIN, Jean René / LAMIROY, Béatrice (2011), “Routines conversationnelles et figement”, inAnscombre, Jean-Claude / Mejri, Salah(éds.), LeFigement linguistique: la parole entravée, Paris,Honoré Champion,195-213.

LECLER, Aude (2006), “Le défigement: un nouvel indicateur des marques du figement?”, Cahiers de praxématique, 46, 43-60, http://praxematique.revues.org/464 (consulté le 1 décembre 2019).

MEJRI, Salah (2009), “Figement, défigement et traduction. Problématique théorique”, in Mogorrón Huerta, Pedro / Mejri, Salah(éds.), Fijación, desautomatización y traducción. Figement, défigement et traduction, Universidad d’Alicante, Rencontres Méditerranéennes, 153-163.

MEJRI, Salah (2011), “Figement, collocation et combinatoire libre”,in Anscombre, Jean-Claude / Mejri, Salah(éds.), Le Figement linguistique: la parole entravée, Paris,Honoré Champion, 63-77.

MEJRI, Salah (2013), “Figement et défigement: problématique théorique”, Pratiques,159/160, 79-97.

RODRÍGUEZ MARTÍN, Gustavo A., (2014), “Canonical modified phraseological units: Analysis of the paradox”, Yearbook of Phraseology,5, 3-24.

STAHTI, Katerina, (2007), “A corpus-based analysis of adjectival modification in German idioms”, in Fellbaum, Christiane(éd.), Idioms and Collocations: Corpus-based linguistics and lexicographic studies, London, Continuum.

SULLET-NYLANDER, Françoise (1998), Le Titre de presse: analyses syntaxique, pragmatique et rhétorique, Thèse de doctorat, Université de Stockholm.

SVENSSON, Maria Helena (2004), Critères de figement: L’identification des expressions figées en français contemporain, Thèse de doctorat, Université d’Umeå, Skrifter från moderna språk,15.

SVENSSON, Maria Helena (2018), “Il fait un temps à ne pas mettre un chien dehors: étude du degré de figement de quelques constructions verbales figées”, in Soutet, Olivier / Mejri, Salah / Sfar, Inès(éds.), La Phraséologie: théories et applications, Paris, Honoré Champion, 105-120.

Pubblicato
2019-12-14